« L’histoire VITEK® a commencé dans un contexte de conquête de l’espace ! »

« La NASA a souhaité disposer d’un analyseur d’agents microbiens, permettant de choisir les bons traitements »

Le saviez-vous ?

En effet, en 1960, la NASA était en planification de Skylab, la première station spatiale exploitée par les Etats-Unis, qui allait prolonger le temps passé par les astronautes dans l’espace, en le portant à 90 jours par mission. Avec l’allongement de cette durée, la protection de la santé des astronautes devenait plus délicate. La NASA a alors souhaité disposer d’un analyseur d’agents microbiens, permettant de choisir les bons traitements si les astronautes venaient à souffrir de toux ou d’autres maladies dans l’espace. La société MacDonnell Douglas, située à St Louis dans le Missouri, a répondu à la demande de la NASA en 1965. Un groupe de cinq scientifiques et ingénieurs spécialistes du secteur aérospatial ont créé le premier principe d’analyseur d’agents microbiens pour une capsule spatiale. McDonnell Douglas a livré une version quatre voies d’un analyseur à la NASA et obtenu un accord en 1973.

En 1977, McDonnell Douglas a fondé VITEK® Systems, Inc, comme filiale à 100%. Les ingénieurs et scientifiques de VITEK® ont rapidement commencé à développer deux chaines de production : une pour l’Auto Microbic System, et une autre pour les cartes et les cartouches de remplissage en grands volumes. Deux ans plus tard, le système était commercialisé

Développé pour une utilisation lors d’un vol spatial, VITEK® a rempli son objectif à bord de la navette Columbia 2003.

9 ans plus tard, bioMérieux s’implante à St Louis, par l’acquisition de VITEK® Systems, Inc., le 31 décembre 1988. Cette acquisition a constitué une étape importante dans l’histoire technologique et commerciale des deux sociétés. Créée dans les années 1970, VITEK® Systems, Inc., et filiale de McDonnell Douglas, a été pionnière dans le développement d’instruments automatisés de microbiologie. bioMérieux a vu dans ce savoir-faire, une occasion unique d’unir l’expérience et l’instrumentation acquises deux ans plus tôt d’API Systems, et de pouvoir automatiser l’identification bactérienne et les antibiogrammes. Pour les 165 ressources de l’équipe VITEK®, ce rachat signifiait encore davantage de ressources pour le développement et la possibilité d’accéder à un marché mondial. Un pari qui s’est avéré gagnant. Trente ans plus tard, le site de St Louis emploie environ 850 personnes.

Produit de cette synergie VITEK® et API®, VITEK® 2 a été lancé en 1999. Ce nouveau système a apporté de l’automatisation, accompagnée de résultats rapides et précis, pour les identifications et les antibiogrammes grâce à son analyse et ses algorithmes fonctionnant en cinétique.

L’élément essentiel du système, les cartes VITEK®, étaient composées au départ de 30 micropuits, contenant des milieux de culture pour mettre en évidence des tests biochimiques, ou des antibiotiques. La capacité en micropuits est ensuite passée à 48 puits par cartes. Les cartes comportent à ce jour 64 puits. Les logiciels d’analyse et d’interface utilisateurs ont eux aussi évolués dans le temps, périodiquement, tous les 18 mois en moyenne.

Le système VITEK®, Inc. a permis à bioMérieux de découvrir un trésor caché, avec la découverte de VIDAS® ; en cours de développement lors de l’acquisition, l’ensemble des équipes l’ont accompagné jusqu’à sa maturité, et son lancement en 1991.
Depuis, bioMérieux a plusieurs fois élargi ses gammes de produits : en 2003, la production et le développement de la gamme BACT/ALERT®, système automatisé permettant la détection rapide des hémocultures positives pour le diagnostic du sepsis, ont été transférés à St Louis En 2014, bioMérieux a lancé BACT/ALERT® VIRTUO®, utilisant une robotique de précision pour un chargement et un déchargement automatique des flacons en continu. Le système procure plus d’automatisation, réduisant le temps de manipulation, pour un meilleur rendement des laboratoires, et un temps de détection plus court.

Pour conclure …

Sur ces 30 années d’innovation, c’est en 2013 que bioMérieux a une nouvelle fois élargi la famille de produits VITEK®, avec l’accréditation FDA pour le système d’identification en spectrométrie de masse : VITEK® MS, permettant l’identification rapide des bactéries, des levures et moisissures pathogènes. L’histoire ne s’arrête pas : bioMérieux consacre 13% de son chiffre d’affaire pour la recherche et le développement, ce qui est de bon augure pour la suite de l’aventure… à suivre.

histoire Vitek

Articles complémentaires

Enjeux de Santé Publique : lutter contre les résistances bactériennes

Lire

Etude Global-PPS : consommation hospitalière mondiale d’antibiotiques en 2019

Lire

Automatisation Laboratoire de Microbiologie: un exemple de déploiement

Lire

Site de Microbiologie : découvrez Dr Microbe !

Lire